La traduction express

Avec une équipe de 3000 traducteurs spécialisés, l’Agence 001 Traduction est en mesure de réaliser toutes vos traductions dans des situations d’urgence.

En fonction de votre demande, nous pouvons traduire vos documents selon un schéma standard de livraison en 24, 48 ou 72 heures.

Vous pouvez directement obtenir un devis immédiat en vous connectant sur notre serveur sécurisé et en y téléchargeant vos documents à traduire. Pour cela cliquez ici.

Nous vous invitons également à vous mettre en relation par téléphone avec l’un de nos conseillers dans notre agence de traduction la plus proche. Il pourra vous faire une proposition immédiate en fonction de votre projet personnel.

Sommaire :

Capacité de traduction d'un traducteur

Il faut savoir qu’un traducteur professionnel est en mesure de traduire quotidiennement 3000 mots en moyenne.

Sa capacité de traduction peut aller jusqu’à 4000 mots traduits par jour en fonction du contenu du texte, par exemple lorsque les mêmes expressions sont utilisées de façon récurrente.

Situations de traduction express

Deux cas principaux peuvent être distingués :

Traduction express de textes très courts à caractère informatif (emails, fax de quelques dizaines de mots et de quelques pages)

La traduction express de textes très courts peut être réalisée sans réserve en quelques heures étant donné que la quantité de travail demandée n’excède pas la capacité de travail d’un traducteur.

Traduction express de documents plus longs et parfois même de dossiers et de rapports volumineux (plusieurs milliers de mots, plusieurs dizaines de pages) pour une réunion ou une conférence.

Alors que la traduction express de textes très courts peut être confiée à la diligence d'un seul traducteur, la traduction expresse de textes longs n’est pas toujours réalisable par un seul traducteur et dépend de plusieurs facteurs : la taille du document à traduire, le délai demandé par le client, la disponibilité des traducteurs et du réviseur dans les combinaisons de langues demandées et, bien sûr, le prix.

Dans le contexte d’une demande de réalisation de traduction express comportant plus de 3000 mots (environ 10 pages), le travail de l’agence de traduction consiste à mettre en adéquation ces différents paramètres.

Outils d’aide à la traduction express

Dans le cas de traduction express de documents encore plus volumineux, il s'avère judicieux de recourir à des outils de gestion de bases de données terminologiques qui permettent d’aider les traducteurs à réaliser de la meilleure façon possible la traduction express. En cas de demande de traduction express volumineuse, il est souhaitable d’avoir recours à de telles mémoires de traduction car le temps est compté. Cela permet bien entendu d’augmenter la capacité de traduction du traducteur professionnel mais aussi de réduire tout risque d’erreur et d’utilisation de plusieurs termes différents pour traduire un même mot dans la langue étrangère.

Fonctionnement des mémoires de traduction : Les mémoires de traduction permettent au traducteur de ressortir des données qui ont déjà été traduites antérieurement dans un contexte identique ou similaire. Cela peut s’avérer particulièrement utile et efficace lors de la réalisation de traduction express de documents à contenus récurrents. Mais cela n’est pas toujours le cas. D'une part, le traducteur ne dispose pas toujours de la base terminologique adaptée à votre projet spécifique et le travail d'utilisation de base de données constitue en soi une tâche qui demande une spécialisation particulière en plus des qualifications propres à un traducteur. En effet, il ne faut pas croire que le traducteur appuie sur un bouton en regardant la machine faire le travail à sa place. Au contraire, la reprise de données à partir de mémoires de traduction doit faire l'objet d'un soin très attentif de la part du traducteur. Entre les mains d'un profane, l’utilisation de mémoire de traduction peut s’avérer contre-productive car trop complexe à gérer dans des situations de demande de traduction expresse.

Traduction express avec mémoire de traduction

Imaginons un traducteur juridique qui traduit des décisions juridiques chaque jour, et qui utilise depuis 20 ans une mémoire de traduction alimentée et enrichie au fur et à mesure par ses nouvelles traductions.

Lorsque notre traducteur juridique traduit un nouveau texte juridique en utilisant son logiciel de traduction et sa mémoire de traduction, celle-ci va reconnaître les pans de phrases qu’elle contient déjà et proposer au traducteur d’appliquer telle ou telle traduction.

C’est toujours le traducteur qui doit faire le choix de la meilleure formule ou décider que la traduction proposée par sa mémoire de traduction n’est pas adaptée au contexte. Cela implique une lecture très scrupuleuse à la fois du texte original ET de la traduction proposée par la base de données. Les textes juridiques étant particulièrement alambiqués, cet exercice de comparaison est toujours relativement compliqué pour le traducteur et le relecteur.

Autre contrainte technique qui a son importance : le document d’origine doit être rédigé dans un format éditable comme Microsoft Word ou Excel. Si les documents à traduire de façon express sont transmis par fax, la mémoire de traduction ne sera pas applicable au document.

Traduction express sans mémoire de traduction

Une traduction express volumineuse peut aussi être réalisée sans utiliser de mémoire de traduction : lorsque le document à traduire est volumineux et contient plusieurs dizaines de pages, que la traduction doit être réalisée en urgence de façon expresse et qu'il n'existe pas de mémoire de traduction appropriée au contexte (ce qui constitue la majorité des cas de figure), il convient alors de répartir le travail entre plusieurs traducteurs et de soumettre leur production à la supervision d'un relecteur chevronné. Un relecteur est en mesure de comparer l'original à la traduction réalisée par plusieurs traducteurs.

Rôle du relecteur dans des situations de traduction express

Le relecteur d'une traduction effectue une tâche essentielle qui exige une grande concentration et une grande rigueur. La place d'une virgule peut changer le sens d'une phrase et le rôle du relecteur est de détecter toute anomalie d'orthographe, de grammaire ou de style. Un relecteur chevronné peut relire environ cinquante pages par jour, selon la difficulté du sujet et du style. Inutile de dire que le travail de traduction express portant sur des documents volumineux est très sensible car il comporte nécessairement plus de risques qu’une traduction réalisée dans un délai standard. En effet, le fait de découper un document en plusieurs parties et de répartir la tâche de traduction entre plusieurs traducteurs donne inévitablement lieu à des traductions différentes pour des termes identiques. Un même terme peut souvent être traduit de plusieurs façons. Et, quand plusieurs traducteurs réalisent une traduction expresse de plusieurs dizaines de pages, ils n’ont pas forcément le temps de se concerter à tout moment. C’est pourquoi l’intervention d’un relecteur est particulièrement importante et notamment en cas de traduction expresse. Son rôle consiste à relire en parallèle l’original et la traduction. Il doit veiller à ce qu’un terme soit traduit à l’identique à travers le document final.

La situation de traduction express fait faire le grand écart à l’agence de traduction qui est soucieuse de livrer un travail de qualité. Un véritable savoir-faire est impératif et le choix du prestataire doit être fait de façon réfléchie.

Les coûts d’une traduction express sont inévitablement plus importants que pour une traduction dite standard puisque plusieurs acteurs (traducteurs et relecteurs) vont être mobilisés en urgence.